Jean Launay                   Député de la deuxième circonscription du Lot
  
Edito
Le

LE FIL D’ACTUALITÉ

15 septembre 2014 - Séminaire de rentrée du groupe SRC

  


Rubrique "Argumentaires"
8 septembre 2014 - Projet de loi d'adaptation de la société au vieillissement

Rubrique "Courriers" -
2 septembre 2014 - Politique de la sécurité routière de la France

Rubrique "Presse" - La Dépêche du Lot - 31 juillet 2014 - 48ème salon des causses à Livernon

Rubrique "Questions" - Retrouvez les dernières Q.E. posées le
8 juillet 2014 à la ministre des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports sur les inquiétudes des représentants syndicaux des maîtres-nageurs sauveteurs et titulaires du BEESAN

Retrouver l'ensemble de mes interventions en vidéo, en cliquant ici
25 juin 2014 - Question au gouvernement adressé à Mme Ségolène ROYAL, Ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie sur la Conférence Climat 2015

24 juin 2014 - Mon intervention à l'occasion de la projection du film "L'Homme du peuple" en présence de Lech Waleza

                                                                                                                                                                                                   

ÉDITORIAL DU 10 SEPTEMBRE 2014 - Situation économique et finances publiques

La France et l'ensemble de la zone euro sont confrontés depuis quelques mois à une situation exceptionnelle : une croissance très faible et un ralentissement de l'inflation que personne n'avait anticipé.

Le gouvernement a choisi un discours de vérité et de transparence :

  - Combiné à une inflation très faible de 0,5% et une croissance annuelle pour 2014 de 0,4%, cette panne de croissance conduira à des recettes publiques moins élevées qu'attendues.

  - De fait, le déficit public sera de 4,4% de PIB en 2014.

  - Le gouvernement assume ce déficit. Rien ne serait pire que de plonger le pays dans l'austérité et de fragiliser la reprise économique.

Pour 2015, le gouvernement a décidé de tenir ses engagements et de maintenir le cap :

  - Il n'y aura pas d'augmentation d'impôts. Les engagements de baisse d'impôt en faveur des classes moyennes seront tenus. Pour la première fois depuis 4 ans, aucune mesure générale ne viendra augmente l'impôt sur le revenu des Français avec des effets retardés, comme l'a fait la suppression de la demi-part des veuves votée en 2008.

  - Les engagements du Pacte de Solidarité et de responsabilité seront tenus dans leur intégralité et selon le calendrier prévu : un effort de 40Mds€ en 4 ans est fait en direction des entreprises, dont 12 milliards en 2015. Celles-ci doivent saisir cette opportunité pour investir et embaucher.

  - Les réformes engagées pour renforcer notre économie seront poursuivies et amplifiées : la simplification des normes pesant sur les entreprises, la réforme territoriale et la clarification de leurs compétences, le projet de loi sur la croissance pour redonner du pouvoir d'achat.

  - Les engagements pris sur les économies de dépenses seront tenus : 50Mds€ d'ici 2017, dont 21 Mds€ dès 2015.

  - Cette stratégie permettra en 2015 de réduire légèrement le déficit (4,3%), selon un rythme compatible avec la croissance.

Le gouvernement souhaite peser pour une adaptation du cadre européen à la panne de croissance :

  - "Il y a un problème français et un problème européen". L'Italie est en récession (-0,2% après -0,1% au T1) et l’Allemagne enregistre une croissance négative de 0,2% au T2. La croissance globale se la zone euro stagne et l'inflation européenne est de 0,4%.

  - "Nous agissons en France, il faut agir en Europe".

  - Il faut une politique monétaire qui soit plus favorable à la croissance. La Banque Centrale l'a décidé. La baisse de l'euro (7% depuis juin) est une bouffée d'oxygène.

  - "Nous devons porter, au niveau européen, des programmes d'investissements ambitieux. C'est par l'investissement public et par l'investissement privé que l'Europe, et donc la France, retrouveront une croissance solide et durable."

  - Il faut aussi des rythmes de réduction des déficits adaptés à la situation pour ne pas casser la reprise. Ceci suppose d'utiliser les flexibilités du Pacte de Solidarité et de Croissance. La France porte ces débats en Europe.




SEMAINE
39 / 2014

Lundi 22 septembre
11h00 - Rdv Colonel DALIER - CNICG Gramat
15h00 - Rdv Réseau de transport - Mairie de Carlucet
20h00 - Réunion de travail avec le Directeur de l'Eau et de la Biodiversité - AN

Mardi 23 septembre
Journée - Assemblée Nationale
Matinée - Réunion du Comité National de l'Eau
14h00 - Séminaire SAGE
19h00 - Réunion des Commissaires Socialistes aux Finances
20h30 - Diner-débat "La place du bois dans la commande publique"

Mercredi 24 septembre

Journée - Assemblée Nationale
08h00 - Audition du chef d’État major de l'armée de terre
09h30 - Commission spéciale transition énergétique - Discussion des amendements
10h30 - Réunion de la CSSPPCE
15h00 - Débat dans l'hémicycle de l'intervention de la France en Irak
18h30 - Commission spéciale transition énergétique - Discussion des amendements
21h30 - Commission spéciale transition énergétique - Discussion des amendements

Jeudi 25 septembre
Journée - Assemblée Nationale
09h30 - Bureau de l'AMF
11h00 - Commission spéciale transition énergétique - Discussion des amendements
14h30 - Commission spéciale transition énergétique - Discussion des amendements

______________________________

Mes liens
jeanlaunay © 2012 tous droits réservés
Site réalisé avec PowerBoutique - creation de site e commerce