Jean Launay                   Député de la deuxième circonscription du Lot
  
Edito
Le

A COMPTER DU 1ER OCTOBRE 2014 - NOUVELLE ADRESSE DE LA PERMANENCE
4, Place Edmond Michelet - BP 99 - 46 103 FIGEAC Cedex

LE FIL D’ACTUALITÉ

Rubrique "Rapports parlementaires" - Rapport d'information - Budget opérationnel de la défense - PLF 2015

Rubrique "Presse" - Le Figaro - 21 octobre 2014 - Comment la baisse du budget de la défense va pénaliser notre économie


Retrouver l'ensemble de mes interventions en vidéo sur ma chaine Youtube en cliquant ici
15 octobre 2014 - Discussion commune PLF 2015 - Programmation finances publiques 2015-2019

13 octobre 2014 - Deux années d'action au service des Français
Depuis 2012, la majorité de gauche qui dirige la France a engagé un processus difficile de redressement de notre pays et de son économie. Ce livret présente les initiatives fortes engagées depuis 2 ans pour répondre aux défis placés sur le chemin de la France.(cliquez ici)

25 octobre 2014 - Lancement du mois de la pierre - Carennac
  
26 octobre 2014 - Fête de la noix - Thégra                                      

26 septembre 2014 - Fête de la Rose du Parti Socialiste du Lot




Aux côtés de Valérie RABAULT (Rapporteure générale du budget), Carole DELGA (Secrétaire d'Etat chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l’Économie sociale et solidaire), et Laurent FABRE (Premier fédéral du Parti Socialiste du Lot)

Rubrique "Argumentaires"
24 octobre 2014 - PLFSS 2014 - Branche famille
23 octobre 2014 -
PLF 2014

Rubrique "Courriers"
2 septembre 2014 - Politique de la sécurité routière de la France

Rubrique "Questions" - Retrouvez les dernières Q.E. posées le
8 juillet 2014 à la ministre des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports sur les inquiétudes des représentants syndicaux des maîtres-nageurs sauveteurs et titulaires du BEESAN

24 juin 2014 - Mon intervention à l'occasion de la projection du film "L'Homme du peuple" en présence de Lech Waleza

                                                                                                                                                                                                   

ÉDITORIAL DU 10 SEPTEMBRE 2014 - Situation économique et finances publiques

La France et l'ensemble de la zone euro sont confrontés depuis quelques mois à une situation exceptionnelle : une croissance très faible et un ralentissement de l'inflation que personne n'avait anticipé.

Le gouvernement a choisi un discours de vérité et de transparence :

  - Combiné à une inflation très faible de 0,5% et une croissance annuelle pour 2014 de 0,4%, cette panne de croissance conduira à des recettes publiques moins élevées qu'attendues.

  - De fait, le déficit public sera de 4,4% de PIB en 2014.

  - Le gouvernement assume ce déficit. Rien ne serait pire que de plonger le pays dans l'austérité et de fragiliser la reprise économique.

Pour 2015, le gouvernement a décidé de tenir ses engagements et de maintenir le cap :

  - Il n'y aura pas d'augmentation d'impôts. Les engagements de baisse d'impôt en faveur des classes moyennes seront tenus. Pour la première fois depuis 4 ans, aucune mesure générale ne viendra augmente l'impôt sur le revenu des Français avec des effets retardés, comme l'a fait la suppression de la demi-part des veuves votée en 2008.

  - Les engagements du Pacte de Solidarité et de responsabilité seront tenus dans leur intégralité et selon le calendrier prévu : un effort de 40Mds€ en 4 ans est fait en direction des entreprises, dont 12 milliards en 2015. Celles-ci doivent saisir cette opportunité pour investir et embaucher.

  - Les réformes engagées pour renforcer notre économie seront poursuivies et amplifiées : la simplification des normes pesant sur les entreprises, la réforme territoriale et la clarification de leurs compétences, le projet de loi sur la croissance pour redonner du pouvoir d'achat.

  - Les engagements pris sur les économies de dépenses seront tenus : 50Mds€ d'ici 2017, dont 21 Mds€ dès 2015.

  - Cette stratégie permettra en 2015 de réduire légèrement le déficit (4,3%), selon un rythme compatible avec la croissance.

Le gouvernement souhaite peser pour une adaptation du cadre européen à la panne de croissance :

  - "Il y a un problème français et un problème européen". L'Italie est en récession (-0,2% après -0,1% au T1) et l’Allemagne enregistre une croissance négative de 0,2% au T2. La croissance globale se la zone euro stagne et l'inflation européenne est de 0,4%.

  - "Nous agissons en France, il faut agir en Europe".

  - Il faut une politique monétaire qui soit plus favorable à la croissance. La Banque Centrale l'a décidé. La baisse de l'euro (7% depuis juin) est une bouffée d'oxygène.

  - "Nous devons porter, au niveau européen, des programmes d'investissements ambitieux. C'est par l'investissement public et par l'investissement privé que l'Europe, et donc la France, retrouveront une croissance solide et durable."

  - Il faut aussi des rythmes de réduction des déficits adaptés à la situation pour ne pas casser la reprise. Ceci suppose d'utiliser les flexibilités du Pacte de Solidarité et de Croissance. La France porte ces débats en Europe.




SEMAINE
44 / 2014

Mardi 28 octobre
Journée - Assemblée Nationale
10h00 - Visite salon aéronaval - Le Bourget
17h00 - Séance publique - Mission justice
21h30 - Séance publique - Mission Aide publique au développement

Mercredi 29 octobre

Journée - Assemblée Nationale
08h30 - Réunion Commissaires Socialistes aux Finances
11h00 - Réunion de travail AMF
15h00 - Questions d'actualité
16h00 - Séance publique - Mission défense
21h30 - Séance publique - Projet de loi lutte contre le tourisme

Jeudi 30 octobre
11h00 - Comité cantonal FNACA - Cornac
14h30 - Réunion de travail Arcelor - Biars-sur-Cère

Vendredi 31 octobre
09h00 - Réunion contrat État / La Poste - Ministère de l'économie - Paris
______________________________

Mes liens
jeanlaunay © 2012 tous droits réservés
Site réalisé avec PowerBoutique - creation de site e commerce